Twitter

mardi 7 août 2007

Joueurs de franchise

Je m'amuse ce soir avec un des outils de Baseball-Reference. Voici, selon mon opinion après un coup d'oeil rapide, pour chaque équipe, le meilleur frappeur et le meilleur lanceur à avoir jouer exclusivement pour cette équipe. (équipe et non franchise. A's d'Oakland seulement, pas les A's de Philadelphie par exemple)

D'backs de l'Arizona : Chad Tracy et Brandon Webb. Je vais tenter de me restreindre aux joueurs retraités, mais pour une si jeune équipe, c'est difficile. Chez les joueurs retraités, les "meilleurs" sont Andy Green et Geraldo Guzman.

Braves d'Atlanta : Chipper Jones et John Smoltz. Ok, je triche déjà à ma règle, mais Jones et Smoltz sont de loin les meilleurs et ont de bonnes chances de ne jamais quitter Atlanta. Sinon, on tombe à Andres Thomas (577 matchs entre 1985 et 90) et Rick Camp (56-49 entre 1976 et 85).

Orioles de Baltimore : Cal Ripken Jr. et Jim Palmer. Durs de battre ce duo de membres du temple de la renommée. Ils ont même un 3e membre du temple qui n'a joué qu'à Baltimore en Brooks Robinson.

Red Sox de Boston : Ted Williams et Mel Parnell. Williams devance Carl Yastrzemski, alors que Parnell, qui a maintenu une fiche de 123-75 entre 1947 et 1956, devance le lanceur des années 70 Bob Stanley.

Cubs de Chicago : Ernie Banks et Carl Lundgren. Banks n'a pas de compétition chez les frappeurs, alors que Lundgren a présenté une fiche de 91-55 avec une MPM de 2,42 entre 1902 et 1909. Carlos Zambrano pourrait ravir le titre, mais il a amplement le temps de quitter les Cubs.

White Sox de Chicago : Luke Appling et Red Faber. Deux autres membres du temple. Appling a été l'arrêt-court des Sox de 1930 à 1950. Faber, avec sa fiche de 254-213 de 1914 à 1933 devance tout juste Ted Lyons, lui aussi au temple, et sa fiche de 260-230 de 1923 à 1946.

Reds de Cincinnati : Johnny Bench et Mario Soto. Bench devance tout juste Barry Larkin, alors que Soto et sa fiche de 100-92 de 1977 à 1988 est le meilleur que la franchise a à offrir.

Indians de Cleveland : Al Rosen et Bob Feller. Rosen a eu une carrière courte mais productive entre 1947 et 1956, remportant le titre de joueur le plus utile en 1953. Feller est le meilleur d'un groupe intéressant comprenant Bob Lemon et Mel Harder.

Rockies du Colorado : Todd Helton et Jeff Francis. Si on se limite à des joueurs à la retraite, Jason Bates, qui a disputé 319 matchs de 1995 à 1998, et Roger Bailey et sa fiche de 18-19 entre 1995 et 1997.

Tigers de Détroit : Al Kaline et Hooks Dauss. Kaline domine un groupe intéressant qui contient Alan Trammell, Lou Whitaker et le membre du temple Charlie Gehringer. Dauss a remporté 222 matchs entre 1912 et 1926. Il devance Tommy Bridges, as lanceur des années 30.

Marlins de la Floride : Miguel Cabrera et Dontrelle Willis. En se limitant aux joueurs qui ne sont plus actifs, les choix seraient Darrell Whitmore (112 matchs entre 1993 et 95) et Chuck Smith (11-11 en 2000-01).

Astros de Houston : Jeff Bagwell et J.R. Richard. Bagwell et Biggio sont tous deux de bons choix. Richard (107-71 entre 1971 et 80) devance tout juste Don Wilson (104-92 entre 1966 et 74). Roy Oswalt est meilleur qu'eux, mais devrait finir par quitter.

Royals de Kansas City : George Brett et Dennis Leonard. Pas de compétition pour Brett. Leonard (144-106 de 1974 à 86) a été plus dominant que Paul Splittorff (1970-84).

Angels de la Californie / Los Angeles : Tim Salmon et Minnie Rojas. Salmon devance tout juste Garrett Anderson, alors que Rojas, releveur numéro un aux premières heures de la franchise, est le meileur d'un groupe faible. John Lackey et Francisco Rodriguez sont déjà meilleurs.

Dodgers de Los Angeles : Bill Russell et Darren Dreifort. On obtiendrait de meilleurs résultats si on ajoutait les joueurs de Brooklyn. Russell a été l'arrêt-court des Dodgers de 1969 à 1984, et il devance de justesse Mike Scioscia. Dreifort est célèbre pour ses nombreuses blessures et son gros contrat, mais il a quand même remporté 48 matchs.

Brewers de Milwaukee : Robin Yount et Teddy Higuera. Yount est un choix facile. Le Mexicain Higuera a fait sensation dans le milieu des années 80, mais les blessures l'ont ralenti. Il a quand même amassé 94 victoires.

Twins du Minnesota : Kirby Puckett et Brad Radke. Puckett devance assez facilement Kent Hrbek et Tony Oliva. Radke, qui a pris sa retraite pas mal dans l'anonymat l'an dernier, est seul.

Mets de New York : Ed Kranepool et Bob Apodaca. Décidemment un des duos les plus faibles. Kranepool a disputé 18 saisons avec les Mets, sans jamais être très bon. Apodaca a été un bon releveur entre 1973 et 1977.

Yankees de New York : Lou Gehrig et Whitey Ford. Joe DiMaggio et Mickey Mantle seraient des choix plus qu'acceptables. Mel Stottlemyre et Ron Guirdy sont les autres candidats chez les lanceurs.

A's d'Oakland : Troy Neel et Steve McCatty. Est-ce que cette franchise a toujours adoré transiger? Neel a frappé 37 circuits en 280 matchs entre 1992 et 1994. Eric Chavez est déjà bien meilleur. McCatty a maintenu uen fiche de 63-63 entre 1977 et 1985.

Phillies de Philadelphie : Mike Schmidt et Charlie Ferguson. Schmidt sans opposition. Vous ne vous rappellez pas de Ferguson? Il a remporté 99 victoires entre 1884 et 1887.

Pirates de Pittsburgh : Willie Stargell et Ray Kremer. Roberto Clemente et Pie Traynor auraient aussi été de bons choix. Kremer a maintenu une fiche de 143-85 entre 1924 et 33, devançant Sam Leever (années 1900) et Vern Law (années 50).

Cards de St-Louis : Stan Musial et Bob Gibson. Pas vraiment de discussions ici.

Padres de San Diego : Tony Gwynn et Mike Corkins. Gwynn est évident, mais Corkins est le moins pire du lot chez les lanceurs, avec sa fiche de 19-28 entre 1969 et 1974. Jake Peavy est bien mieux, mais sa carrière est jeune.

Giants de San Fransisco : Robby Thompson et Scott Garrelts. Thompson a été une 2e but solide de 1986 à 96, alors que Garrelts a remporté 69 victoires en 1982 et 1991.

Mariners de Seattle : Edgar Martinez et Kazuhiro Sasaki. Edgar pourrait avoir de la compétition d'Ichiro, car il semble prévisible qu'il ne jouera que pour les Mariners dans les majeures. Sasaki a été dominant durant ses 4 saisons comme releveur numéro un, entre 2000 et 2003.

Devil Rays de Tampa Bay : Carl Crawford et Scott Kazmir. Parmis les joueurs retraités, Steve Cox (39 circuits entre 1999 et 2002) et Doug Waechter (14 victoires entre 2003 et 2006).

Rangers du Texas : Rusty Greer et Roger Pavlik. Greer a connu toute une carrière (,305 de moyenne, 119 circuits), malheureusement coupée court par les blessures il y a déjà 5 ans. Pavlik a remporté 47 victoires entre 1992 et 1998.

Blue Jays de Toronto : Garth Iorg et Luis Leal. Iorg a disputé près de 1000 matchs avec les Jays de 1978 à 87. Leal a remporté 51 victoires au début des années 80.

Finalement, Expos de Montréal : Coco Laboy et Steve Rogers. Un des meilleurs lanceurs de leur histoire, mais seulement un frappeur sympathique. Laboy a quand même disputé 420 matchs avec les Expos. Les autres candidats sont Peter Bergeron et Ron Calloway. Chez les lanceurs, seul Ernie McNally a aussi eu une assez longue carrière.

1 commentaire:

Alexandre a dit...

De la très bonne lecture!