Twitter

mardi 29 mai 2007

Drôle de mardi

J'ai effacé accidentellement le contenu de mon message, alors ça va être une version écourtée.

Des jeux inusitées ce soir, mais fort divertissants.

1) Aaron Hill vole le marbre : jeu exécuté à la perfection, alors qu'Hill surprend les vétérans Pettitte et Posada. Jeu clé aussi qui donne alors les devants 2-1. Toujours spectaculaire, mais trop rare comme jeu.

2) Vizquel-Frandsen artistes de cirque : Fin de 9e, les Mets menacent et Julio Franco frappe un dur roulant que Vizquel arrête en plongeant, mais il jongle avec la balle et remet, sur le dos, à Kevin Frandsen au 2e. Le relais est hors-cible, mais Frandsen capte à main nue, s'étirant pour rester sur le but. La manche est terminée et on s'en va en supplémentaires.

3) Benitez perd le contrôle : Armando Benitez, qui a peu de fans au Shea, son ancien domicile, amorce la 12e avec les Giants en avant d'un point. Il donne un but sur balles à Reyes, puis sa première feinte irrégulière depuis 2003 pousse celui-ci au 2e. Un amorti plus tard, Reyes est au 3e. Une deuxième feinte irrégulière crée l'égalité. Frustré et déconcentré, Benitez échappe un tir à Carlos Delgado qui met fin au match avec un long circuit.

Quelques perles de Rodger ce soir, qui je dois l'avouer est plutôt bon cette saison.

1) L'augmentation de réservistes étrangers est une des explications de la baisse de popularité du baseball. 2) Roger Clemens a fait perdre le championnat aux Astros l'an dernier et aux Yankees cette année.

1) Une équipe n'est pas supposée tout faire pour gagner? Combien de spectateurs de plus viendront voir les D-Rays s'y le 2e receveur est de la région de Tampa? Ne chiale-t-on pas contre cette logique néfaste aux Québécois dans la LNH?

2) Astros 2006 : 37-35 sans Clemens, 45-45 avec. Pas une grosse différence. Difficile de voir comment ça peut être si démotivant de recevoir l'aide d'un des meilleurs lanceurs de tous les temps à la place de jeunes recrues...

Parlant des Yankees, difficile de savoir si ce sont les jeunes lanceurs des Jays qui sont bons ou les frappeurs des Yankees qui sont mauvais. La séquence à l'attaque de ceux-ci est atroce. C'était supposé être leur force...

2 commentaires:

Sébastien Rodrigue-Privé a dit...

Dans les jeux inusités, je placerais aussi la performance de Giambi. Non reconnu pour sa vitesse, voire sa lenteur, qui réussit un coup sûr à l'avant-champs, quelques lancées plus tard, vole le 2e but, son 16e en carrière, en 6829 présence sur les buts. Le relais est hors cible, mais ne roule pas si loin, Jason prend tout son courage et se rend au 3e but. Impressionnant.

Le fantôme du stade a dit...

J'ai manqué ce jeu là! Je devais regarder le match à RDS!