Twitter

dimanche 30 septembre 2007

La tête et le coeur : l'Américaine

Alors que rien n'est décidé dans la Nationale, ça fait quelques jours que c'est fait dans l'Américaine.

Regard et prédictions sur ces séries. Je vous présente ce que ma tête analyse, mais aussi de quel côté mon coeur penche. Rappelez vous, tout peut arriver en séries.

Angels contre Red Sox

Mercredi et vendredi à Boston
Samedi et dimanche à Anaheim
Mercredi (le 10) à Boston

En vertu de leur meilleur dossier, les Red Sox ont choisi la série longue, ce qui permet de n'utiliser que 3 partants, dans leur cas Josh Beckett, Curt Schilling et Dice-K, contre John Lackey, Kelvim Escobar et Jered Weaver. Ça permet aux Red Sox d'envoyer Tim Wakefield en relève, mais ça semble encore plus avantageux pour les Angels, dont les options pour le partant #4 sont ordinaires (Joe Saunders, Ervin Santana, Bartolo Colon).

De la manière dont lance Dice-K, je crois qu'il faut donner un petit avantage aux Angels pour la rotation. Dans l'enclos, deux bonnes équipes. Avec le long format, on risque de voir pas mal toujours les mêmes : Papelbon et Okajima du côté de Boston, K-Rod, Scott Schields et Justin Speier chez les Angels. Éric Gagné probablement aussi.

Les attaques sont construites de façon similaire : un gros frappeur (Big Papi et Vlad) et des frappeurs solides partout ailleurs.

La clé pour les Red Sox : empêcher les rapides Chone Figgins et Reggie Willits de se rendre sur les buts.
La clé pour les Angels : limiter les dégâts causés par Big Papi
Le facteur X : Terry Francona et la gestion de son enclos

Ma tête dit : Red Sox en 5
Mon coeur dit : Angels en 5
Ça va être serré!

Yankees contre Indians

Jeudi et vendredi à Cleveland
Dimanche et lundi à New York
Mercredi (le 10) à Cleveland

La version condensée de la série devrait forcer l'utilisation de 4 partants, ce qui désavantage les Indians, qui auraient bien aimé se fier sur C.C. Sabathia et Fauto Carmona pour 4 des 5 matchs. Jake Westbrook et Paul Byrd seront les autres partants. Du côté des Yankees, ce sera Chien-Ming Wang, Andy Pettitte, Roger Clemens et probablement Mike Mussina. Quand même, avantage Indians.

Les deux équipes ont deux bons releveurs chacune : Mariano Rivera et Joba Chamberlain chez les Yankees, Rafael Betancourt et Rafael Perez chez les Indians. Malheureusement pour ces derniers, ça n'inclut pas leur "as releveur" Joe Borowski et sa MPM de 81,00 cette saison et 15.43 en carrière face aux Yankees.

Les Yankees ont bien sûr une attaque redoutable, mené par A-Rod sur qui la pression sera très forte. L'offensive des Indians est solide, mais moins spectaculaire. Le meilleur frappeur est Victor Martinez, mais la clé pourrait être Grady Sizemore, un joueur qui peut être absolument électrisant.

La clé pour les Yankees : un gros premier match pour A-Rod. Sinon, les médias retourneront sur son dos.
La clé pour les Indians : Sortir de Cleveland en bonne position. L'équipe est extrêmement jeune et qui sait comment elle réagira à New York.
Le facteur X : Roger Clemens avec ses blessures, son incapacité à lancer plus de 6 manches et son gros salaires auront beaucoup à prouver.

Ma tête : Yankees en 4
Mon coeur : Indians en 4

2 commentaires:

Alexandre a dit...

Mon coeur balance ailleurs, et je souhaite fortement une série Yankees-Red Sox.

Le fantôme du stade a dit...

FOX aussi souhaite ça!