Twitter

vendredi 5 octobre 2007

Petits commentaires

Je suis sur un deadline jusqu'à la fin de la première ronde, ce qui fait en sorte que bien que j'ai travaillé devant le baseball hier, j'ai plus ou moins suivi les matchs, en plus d'aller me coucher, épuisé, avant la fin du dernier.

Je crois qu'hier je n'ai pas perdu grand chose, les 3 matchs n'étant pas très serrés. Quelques observations rapides.
  • C'est très difficile de lancer en séries. Si mercredi, certains ont bien fait, hier, tous ont peiné. Les adversaires sont meilleurs, la pression est énorme, chaque présence au bâton est cruciale. Résultat : les lanceurs y vont pour le lancer parfait à tous les coups. Les buts sur balles s'accumulent, on échappe quelques tirs, et soudainement on se retrouve avec un gros déficit et 80 lancers en 3e manche. Ce n'est probablement pas un hasard si à chaque année, un jeune lanceur s'illustre en séries. L'insouciance de la jeunesse est un bon remède à ce problème. Pas de candidats encore cette année, avec Franklyn Morales et Kyle Kendrick qui en ont arraché.
  • La séquence des Rockies est impressionnante. Tout semble marcher. Kaz Matsui? Juste un coup de pied de plus sur les partisans des Mets, déjà au sol. Je vois mal comment les Phillies peuvent gagner 2 matchs au Coors Field.
  • Je n'ai pas écouter le match assez attentivement pour bien voir si les Indians ont été impressionnants hier, ou si ce sont les Yankees qui ont eu l'air si mauvais. Les lanceurs de balle tombante comme Wang ont des jours où rien de fonctionne. Par contre, Wang a su éviter plutôt bien ces situations, avec seulement 5 départs en carrière où il a donné plus de 5 points mérités. Ces deux départs en séries avant cette année avait aussi été bons. Dans une courte série de 5 matchs, ça fait très mal. Les Yankees devront absolument battre Fausto Carmona, une tâche très difficile.
  • On dirait que les Cubs peuvent préparer le 100e anniversaire de leur dernier titre. Dommage, car la Nationale était facilement prenable. Je crois toujours les D'backs très vulnérables. Pour cette série, ça devrait aller, mais pour la suite. Ted Lilly ne se sera pas fait beaucoup de supporteurs, lui qui n'était déjà pas reconnu comme un lanceur de gros matchs. La décision d'amener le dernier releveur de l'enclos, Kevin Hart, en 4e et 5e, dans un match encore gagnable, est difficilement défendable.
  • Une tendance difficile à supporter cette année : laisser son partant frapper dans une situation critique, puis le retirer du match au premier signe de trouble à la manche suivante. Pas fort.

4 commentaires:

Alexandre a dit...

En tant que fan des Yankees, je viens de vivre mon moment le plus cruel depuis les séries de 2004...

Le fantôme du stade a dit...

Quel match. La magie de Pettite, et l'incroyable performance de Carmona.

Les insectes vs Chamberlain, Raffy Perez, 1000 fois moins connu que Chamberlain mais à peu près aussi bon qui fait le boulot, Mo tjrs imbattable.

Les 5 manches de Clemens devront être excellentes!

Alexandre a dit...

C'était une méchante belle game de balle, peut-être la meilleure cette année.

Le fantôme du stade a dit...

Pas le temps pour un gros update, mais quand même un petit message.

Je suis content des deux balayges dans la Nationale, même si j'avais prédit un balayage des Cubs. Les gros frappeurs ne se sont pas pointés, et les jeunes loups des D'backs ont profité de la scène. Piniella va devoir répondre longtemps à des questions sur Zambrano sorti pour être en forme pour le 4e match.

Les Rockies ont continué leur incroyable séquence. Je suis très déçu de Chase Utley notamment, mais les 5 gros frappeurs des Phillies ont été muselés. Qui aurait dit qu'avec 2 bons départs en 3 matchs, les Phillies seraient balayés? Ubaldo Jimenez = très bon. Ce ne sera pas un feu de paille ces Rockies...