Twitter

lundi 8 octobre 2007

Gros match

Gros match ce soir, alors que les Yankees jouent leur saison et Joe Torre joue son job.

Gros match aussi pour les Indians, qui ne veulent surtout pas permettre aux Yankees de revenir dans cette série.

Gros match pour A-Rod, qui veut se débarasser du titre de "choker". (Il a été mauvais jusqu'ici, mais l'offensive des Yankees a été limité à Johnny Damon et Robinson Cano. Le dieu grec des matchs importants, Derek Jeter, est à ,083/,083/,083).

Gros match pour Paul Byrd, la définition d'un lanceur moyen, qui pour un soir doit devenir plus.

Gros match pour Chien-Ming Wang, qui doit lancer comme l'as de la rotation qu'il est supposé être.

Les Red Sox

Un mot sur les Red Sox, qui ont éliminé hier les Angels. Pas une bonne nouvelle pour les autres équipes que Manny se soit réveillé. Et comme prévu, Dice-K est le maillon faible de la rotation. Beckett, Schilling et la relève ont été excellents. Les Angels, à l'image de leur star Vlad, n'était pas au sommet de leur forme.

Ça n'enlève rien aux Red Sox, qui ont été dominants.

5 commentaires:

Le fantôme du stade a dit...

Il se fait tard pour les Bombardiers. Le "clutch god" Jeter vient de tuer le momentum avec un double-jeu...

Alexandre a dit...

Dans le clutch, les Indians ont été infiniment meilleurs. En 5e manche, ils étaient 12-en-25 avec des RISP et deux retraits dans la série, contre 0-en-16 pour les Yankees.

Alexandre a dit...

Sur les forums d'Encore, quelqu'un écrit que les Yankees n'ont plus d'avenir au monticule et qu'ils ne développent plus leurs propres joueurs.

Faudrait leur rappeler qu'en trois ans, Phil Hughes, Chien-Ming Wang, Joba Chamberlain, Robinson Cano, Melky Cabrera et Tyler Clippard sont tous issus des clubs-écoles des Yankees, tout comme le furent auparavant Mariano Rivera, Jorge Posada, Derek Jeter et Andy Pettitte.

En fait, la grande force des Yankees depuis les années 90, c'est qu'ils ont eu assez d'argent non pas pour aller chercher de vieux joueurs autonomes, mais pour garder le coeur de leur formation, ce que les Expos n'ont jamais pu faire.

Le fantôme du stade a dit...

Tout à fait d'accord. Tu viens de me couper l'herbe sous le pied, je voulais écrire là-dessus ce soir :-)

Les Yankees paient un peu pour avoir négligé les jeunes au début des années 2000, mais là, ils vont être dangeureux pour plusieurs années.

On peut ajouter Ian Kennedy à ta liste.

Les Nick Johnson, Juan Rivera, Alfonso Soriano, Dioner Navarro, Brad Halsey ont aussi été développés par les Yankees et utilisés pour des échanges.

Ceci dit, ils seraient incapables de remplacer adéquatement à l'interne Posada ou A-Rod. Chez les lanceurs, on peut perdre quelques vieux sans problèmes.

Barclay a dit...

Reste que les Yankees semblent incapables de construire une rotation et un enclos à la hauteur de leur attaque. Et je ne suis pas sûr qu'ils vont réussir à corriger cette lacune pour la saison prochaine. Pour la relève, ça se fait. Mais pour les partants, c'est une autre histoire. Si je me souviens bien, il n'y aura pas beaucoup de gros lanceurs sur le marché cet hiver.